Eviter les clients qui ne paient pas : comment s’y prendre ?

Bien que les retards de paiement soient parfois inévitables, vous essayez de les gérer du mieux que vous le pouvez. Vous envoyez des lettres ou des e-mails, ou essayez de contacter le client pour savoir exactement ce qui se passe. Vous prolongez même les échéanciers de paiement et accordez une marge de manœuvre aux clients qui rencontrent des difficultés financières. Mais on ne peut nier que les retards de paiement sont parfois la conséquence d’un problème plus important qui se traduit par un non-paiement absolu. Pour éviter cela, voici quelques conseils.

Modifier vos conditions de paiement

De nombreux freelances et entreprises reçoivent le paiement intégral après avoir livré le travail au client, mais ce n’est pas la seule option, ni la meilleure option.Pour éviter complètement les mauvais payeurs, essayez de modifier vos conditions de paiement et facturez le client pour le travail à l’avance ou exigez un dépôt minimum, afin que vous receviez le paiement avant d’effectuer tout travail.L’un des meilleurs moyens d’attirer un client dans votre service et d’éliminer tous ceux qui ne sont pas vraiment honnêtes est d’obtenir un acompte. Cela garantit que le client est acheté à l’avance et que quiconque hésite à payer un acompte peut garder ses options ouvertes. S’ils ne sont pas disposés à s’engager avec un acompte, vous ne devriez pas être disposés à vous engager avec un travail.

Envoyer une lettre à votre client

Si vous n’avez pas réussi à joindre votre client qui font partie des mauvais payeurs, il faut lui envoyer une lettre l’informant que vous exercerez votre droit de lui facturer des intérêts. Faites-leur savoir que cet intérêt sera supérieur de 8 % au taux de base de la Banque. Dans la lettre, indiquez également que vous leur demanderez une indemnisation pour les frais de recouvrement de créances, conformément à la législation sur les retards de paiement. Il serait également bon de leur faire savoir que vous envisagerez d’autres poursuites judiciaires s’ils ne paient toujours pas. Cette lettre est un bon moyen d’inciter votre client à effectuer le paiement, ou au moins de vous contacter. Parfois, nous finissons par continuer à fournir un client même s’il n’a effectué aucun paiement, simplement parce que nous ne voulons pas perdre son entreprise. Mais la meilleure chose à faire en cas de non-paiement est de ne plus envoyer de fournitures au client jusqu’à ce que sa dette soit payée.

Ne jamais baisser les bras

Si vous demeurez impayé, contactez la personne directement responsable du paiement des factures. C’est assez facile pour les grandes entreprises – il suffit d’appeler la réception et de demander. Cela vous donnera également l’occasion de nouer une relation avec une autre personne de l’entreprise. Dans certains cas, l’organisation peut simplement avoir un calendrier de paiement différent du vôtre.C’est un peu plus difficile pour les petites entreprises ou les entreprises unipersonnelles, mais continuez à persévérer. Ils redouteront bientôt l’embarras de vos appels réguliers.Si le paiement est considérablement retardé, écrivez une lettre officielle indiquant une date à laquelle les frais de retard et les intérêts commenceront à s’accumuler.Vérifiez la situation juridique de votre pays.La plupart ont un taux d’intérêt légal pour les paiements en retard.

Ce site vous donnera plus d’informations sur ce sujet.

 

Related Posts