Des informations utiles concernant la blépharoplastie

Avec le temps et pour plusieurs autres raisons (maladie, génétique, mode de vie, manque de sommeil, etc.), les paupières peuvent finir par tomber. Ce problème touche généralement les adultes à partir de 40 ans. Accompagné des autres signes de l’âge, il devient très visible et terni le regard et le visage entier. Il est alors nécessaire de trouver des solutions. La plus facile est le maquillage. Mais les effets de cette alternative sont limités. Des fois, il est indispensable d’avoir recours à la chirurgie esthétique. La blépharoplastie Paris devient alors inévitable. Voici les points à connaitre concernant cette opération parmi les plus pratiquées dans le monde.

Définition de la blépharoplastie

La blépharoplastie Paris est une opération chirurgicale esthétique qui vise à corriger les paupières inférieures ou supérieures tombantes. Elle se présente aussi comme une solution efficace pour supprimer définitivement les cernes sous les yeux et les poches.

Cet acte de chirurgie esthétique des paupières a pour principal objectif de faire une correction des petits défauts du regard. Ceux-ci peuvent être dus à l’âge ou à d’autres causes.

Chaque cas est particulier. Le patient peut donc décider de faire une opération pour la partie inférieure, la partie supérieure des paupières ou les deux en même temps.

La blépharoplastie supérieure

Quand les paupières supérieures perdent leur tonicité et s’affaissent, la blépharoplastie à Paris est une solution efficace pour les corriger. Cela ouvre le regard, lisse les rides et ridules qui s’installent au creux de la paupière mobile et rajeunit le visage en général.

L’opération requiert une anesthésie locale, en ambulatoire et elle dure entre 30 et 60 minutes. C’est l’importance du relâchement qui détermine la durée de l’intervention. Il se peut que le patient nécessite aussi des gestes additionnels comme le travail d’une queue de sourcil tombante.

Le travail du chirurgien esthétique consiste à ôter l’excédent de peau et de muscle mais aussi l’excès de graisse qui pèsent sur les paupières et qui les font tomber. Pour ce faire, il effectue une incision au niveau du pli de la paupière supérieure appelé sillon palpébral supérieur. L’opération laisse une cicatrice qui est invisible et qui finit par disparaitre complètement au bout de 6 mois environ.

La blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie dans la ville de Paris est indispensable pour éliminer les poches, les cernes et plis sous les yeux qui marquent la zone inférieure des yeux.

Habituellement, la zone supérieure du regard subit un relâchement des tissus tandis que la zone inférieure est victime d’un excès de stockage d’eau malgré une mauvaise micro-vascularisation ou un déplacement des tissus graisseux. Tout cela provoque au final une accumulation de corps disgracieux qui devient une hernie graisseuse ou une poche. L’opération prise en main par le chirurgien esthétique consiste alors à les enlever.

Pour ce faire, il doit d’abord endormir le patient sous anesthésie générale ou sous sédation. En effet, contrairement à l’opération sur la paupière supérieure que l’on ne voit pas trop, sur cette partie, il y a plus de visibilité.

Si c’est une poche avec excédent de graisse et de peau qui est à traiter, l’expert réalise une incision sous la ligne des cils à 1 ou 2 mm, en suivant le sillon naturel. Dans le cas où c’est seulement l’amas de graisse qui est à enlever, il opère par voie dite trans-conjonctivale. Elle s’effectue à l’intérieur de la paupière et il n’y a donc aucune trace d’incision visible sur la peau. Il faut cependant, retirer les fils de suture au bout de 4 jours.

Sourcils qui tombent

Outre les paupières, les sourcils finissent aussi par tomber malgré l’âge et le relâchement cutané. En fonction des demandes du client, le chirurgien peut aussi profiter d’une blépharoplastie pour e sourcil a lui aussi tendance à tomber. Certains chirurgiens plasticiens profitent de la blépharoplastie à Paris pour relever la queue du sourcil. Certes, cela doit s’agir d’une opération à part qui se corrige souvent avec des injections de botox, une suspension de sourcil chirurgicale ou un lifting frontal. Mais traiter les deux problèmes en même temps n’est pas non plus impossible.

Les résultats d’une blépharoplastie

Après l’opération, les risques de gonflements des paupières ainsi que les ecchymoses sont possibles. Des bleus peuvent aussi apparaitre. Pour cela, le patient doit alors prendre un congé d’au moins une semaine. Pendant cette période, il doit se reposer et éviter de faire des efforts physiques. Il faut attendre 4 jours pour enlever les fils. Cette opération n’est pas douloureuse. Il est cependant possible de ressentir des petits tiraillements et une gêne à l’occlusion complète des paupières pendant 48 à 72 heures. Tout cela reste transitoire.

Habituellement, le praticien recommande l’utilisation de collyre pour éviter que les yeux sèchent. Le port de lunettes est aussi conseillé pour éviter que les poussières et autres débris atteignent les yeux.

Y-a-t-il des risques ?

Bien qu’une opération de blépharoplastie ne présente pas généralement de complication, il y a tout de même des petits risques à prévoir. D’ailleurs, le praticien informe toujours le patient de ces risques au moment de la première consultation.

Après l’intervention, les résultats pourraient ne pas satisfaire le patient. Il peut alors demander une retouche dans le cas où les paupières sont trop ou pas assez corrigées. Les yeux peuvent devenir trop ronds ou trop étirés.

Selon l’état de la personne et la manière dont son organisme agit, elle peut aussi développer des infections, une kératite ou ulcération de la cornée ou encore des kystes épidermiques. Elle peut aussi avoir une vision double ou une impossibilité transitoire de fermer entièrement la paupière supérieure.

Par ailleurs, il y aussi les contre-indications à la blépharoplastie qu’il faut prendre en compte bien avant l’opération. Dans la liste, il y a :

  • les maladies auto-immunes ;
  • la sclérodermie ;
  • le glaucome ;
  • la grossesse et l’allaitement.

Tous ces points doivent être évoqués au moment de la première consultation. Soit le chirurgien prend des mesures adaptées, soit il recommande le traitement des maladies avant la reprise de l’opération. Pour la grossesse et l’allaitement, il faut patienter le temps que le bébé grandisse.

Related Posts